Glyphosate a votre santé

29 novembre 2017

Qu’est-ce que le glyphosate ?

Le glyphosate est une molécule pourvue de propriétés herbicides. Seul, il est peu efficace, mais les industriels y ajoutent des produits chimiques pour le rendre plus actif et faciliter son absorption par les plantes. La molécule pénètre par les feuilles et se diffuse jusqu’aux racines. Il s’agit-là d’un herbicide total, autrement dit, il tue toutes les plantes sans distinction – excepté celles génétiquement modifiées pour lui résister. Une méthode radicale qui n’empêche pas de semer ou de replanter environ une semaine après sa pulvérisation pour une simple et bonne raison : cette molécule est inactivée au contact du sol. On la retrouve notamment dans le Roundup, ce désherbant courant produit par Monsanto.

 

https://www.lci.fr/sante/glyphosate-roundup-monsanto-c-est-quoi-cet-herbicide-classe-cancerogene-probable-toxicite-renouvellement-licence-5-ans-2065474.html

 

https://www.google.dz/url?sa=i&rct=j&q=&esrc=s&source=imgres&cd=&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwj-3YPYkOTXAhWJPRoKHQeFD3IQjRwIBw&url=https%3A%2F%2Feffondrements.wordpress.com%2F2012%2F05%2F13%2Freduction-de-la-population-par-les-vaccins%2F&psig=AOvVaw094bxNWtAxbKpTkq0AMGMt&ust=1512056186275253

 

glyphosate dans vaccins

 

Image associée

 

 

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/13/reduction-de-la-population-par-les-vaccins/

 

 

https://livelovefruit.com/monsanto-roundup-found-in-popular-american-foods/

 

https://www.google.dz/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fi.pinimg.com%2F736x%2F3a%2F79%2Fc9%2F3a79c92d4d477eafe4127ff887035562–muslim-ban-judges.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.com%2Fpin%2F459367230727791505%2F&docid=2iIDUCOj7n4VrM&tbnid=VSkYtRgN2AWMlM%3A&vet=10ahUKEwjxw_aileTXAhWDchQKHfJGCj4QMwg3KBMwEw..i&w=640&h=640&itg=1&bih=897&biw=1127&q=glyphosate%20drug%20antibiotic&ved=0ahUKEwjxw_aileTXAhWDchQKHfJGCj4QMwg3KBMwEw&iact=mrc&uact=8

 

Résultat de recherche d'images pour "glyphosate drug antibiotic"

 

Image associée

 

Image associée

 

Image associée

 

Image associée

 

Image associée

 

Image associée

https://www.vitamindwiki.com/tiki-index.php?page=Overview%20Autism%20and%20vitamin%20D

Image associée

 

 

IRM et gadolinium TOXIQUE

26 novembre 2017

Méfiez-vous des examens de routine

Chère lectrice, cher lecteur,

Si vous ne connaissez pas Chuck Norris, l’acteur incontournable des films d’action, voici ce que l’on dit de lui :

« Quand Chuck Norris s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes. »

« Chuck Norris donne fréquemment du sang à la Croix-Rouge. Mais jamais le sien. »

Vous l’avez compris, quand Chuck Norris est dans un film, les méchants n’ont qu’à bien se tenir. Sa réplique la plus célèbre, un peu vulgaire certes, mais tellement drôle : « Je mets les pieds où je veux et c’est souvent dans la gueule. »

Aujourd’hui, il est engagé dans le combat le plus dur de sa vie : il a arrêté sa carrière pour sauver sa femme, Gena.

IRM et gadolinium  TOXIQUE dans A propos - PUBLICATIONS Chuck-norris

 

Le couple Chuck et Gena Norris avant ses IRM.

Gadolinium, ce poison que l’on vous injecte

Il y a quatre ans, Gena était une ex-top model. À 54 ans, elle était en parfaite santé. Et, comme des milliers de personnes chaque jour, elle a passé une IRM. Comme ça se fait souvent, on lui a injecté un produit de contraste nommé « gadolinium ».

Vous le savez sûrement, l’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une technique qui permet d’observer chaque organe du corps. Le fait d’injecter un produit de contraste permet d’améliorer la qualité de l’image.

Ce que vous ne savez probablement pas, c’est que le gadolinium est très dangereux.

« J’ai eu l’impression que mon corps était en feu »

Gena Norris, lors d’une interview pour le magazine Good Health, a raconté ce qu’elle avait subi juste après son injection :

« La première fois, pendant plusieurs heures, j’ai eu l’impression que mon corps était en feu, comme si de l’acide s’y répandait. Et ça n’a fait que s’étendre.

Je suis restée au lit avec une intraveineuse pendant cinq mois, avec une infirmière qui me surveillait 24 h/24. (…) 

Cela a eu d’horribles répercussions sur mon cerveau : je ne pouvais plus penser, je n’arrivais plus à articuler, j’avais des trous de mémoire, ainsi que des douleurs musculaires. »

Chuck Norris a dit à ce moment-là : « Elle est en train de mourir juste sous mes yeux. »

On imagine facilement la scène atroce.

Aujourd’hui encore, elle souffre de troubles nerveux et de problèmes de reins.

Annonce spéciale



Suite de la lettre du jour : 

Le héros de cinéma devient héros du quotidien

Le couple a déposé une plainte contre onze laboratoires impliqués dans la fabrication des produits de contraste. Il s’est fait le porte-parole d’une association des nombreuses victimes du gadolinium.

Le combat est crucial, car on peut venir pour une simple IRM en tant que personne bien portante et repartir avec le corps en feu et handicapé à vie.

Il faut se renseigner avant de faire une IRM. À cause d’injections de gadolinium, certains patients sont diagnostiqués malades de Lyme ou de Charcot. Pire encore : le gadolinium peut déclencher une fibrose du système néphrogénique. Une maladie qui rend la peau dure comme du bois, provoquant une paralysie.

Procès du gadolinium, l’Europe s’en mêle

Heureusement, en Europe, nous sommes mieux protégés que la plupart des autres pays. En mars 2017, les autorités de santé de l’Union européenne ont recommandé la suspension des quatre produits de contraste ayant la plus grosse teneur en gadolinium.

Malheureusement, tous les produits de contraste n’ont pas disparu.

Trois questions à se poser avant une IRM

Avant de passer une IRM, posez à votre médecin ces questions :

  • Cet examen est-il vraiment indispensable ? (Les IRM n’ont pas d’utilité dans la plupart des cas.)
  • L’usage d’un produit de contraste est-il nécessaire à votre IRM ?
  • Quelles peuvent en être les complications ?

Si vous avez passé une IRM et que vous souffrez à présent de symptômes mystérieux, demandez à votre médecin de faire des analyses pour vérifier que vous n’avez plus de gadolinium dans le sang.

Le remède centenaire de Gena Norris

Comme je vous le disais plus haut dans cette lettre, Gena Norris souffre encore de graves complications suite à cette IRM. Elle suit aujourd’hui une « thérapie de chélation ». Une médication mise au point dans les années 1920 qui consiste à injecter par intraveineuse une solution acide au patient, à raison de 20 à 40 séances.

J’espère qu’elle va finir par trouver la solution pour se débarrasser de ce gadolinium, et qui permettra aux autres patients de retrouver la santé…

… et à Chuck Norris de retrouver le grand écran.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Les démences –

3 août 2017

COURS CLINIQUE

http://www.alzheimer-adna.com/Clinic/Demences.html

 

 

IRM -ALZ

IRM-CERVEAU AGE NORMAL ET CERVEAU ATTEINT PAR MALADIE D ALZHEIMER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ALZ   EST UNE NEURODEGENERESCENCE EVOLUTIVE

ALZHEIMER EST UNE M. NEURODEGENERATIVE EVOLUTIVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DEMENCES  LEWY ET ALZ

DEMENCE A CORPS DE LEWY (G) et DEMENCE ALZHEIMER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

model  mice  - model mouse –  EXPERIMENTAL

 

 

http://www.alzheimer-adna.com/Tau/TauModeles.html

 

https://alzheimersnewstoday.com/?s=mice+alzheimer

 

http://www.alz.org/research/search.asp?siteurl=http%3A%2F%2Fwww.alz.org%2Fresearch%2Fscience%2Fearlier_alzheimers_diagnosis.asp&cof=FORID%3A11&ie=UTF-8&q=model+mouse&sa.x=5&sa.y=8&cx=004371536981038018237%3Anouzcixprg4

 

LA PROTEINE  BETA AMYLOIDE  ET PROTEINE  TAU

 

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/a/a_08/a_08_m/a_08_m_alz/a_08_m_alz.html

imageries  amyloides dans le cerveau

https://www.google.dz/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fwww.sciencesetavenir.fr%2Fassets%2Fimg%2F2016%2F02%2F05%2Fcover-r4x3w1000-581b5cd3e2f65-alzheimer.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.sciencesetavenir.fr%2Ftag_theme%2Fmaladie-d-alzheimer_5323%2F&docid=Z96mFJnhXj8HFM&tbnid=RoCciGPsQX35mM%3A&vet=10ahUKEwiLrOCVsrjVAhWJVBQKHbCSDSUQMwhJKBswGw..i&w=1000&h=749&bih=897&biw=1127&q=exp%C3%A9rience%20souris%20MODELE%20alzheimer&ved=0ahUKEwiLrOCVsrjVAhWJVBQKHbCSDSUQMwhJKBswGw&iact=mrc&uact=8#h=749&imgdii=xjfdLmfMY5QeQM:&vet=10ahUKEwiLrOCVsrjVAhWJVBQKHbCSDSUQMwhJKBswGw..i&w=1000

 

https://www.google.dz/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fwww.sciencesetavenir.fr%2Fassets%2Fimg%2F2016%2F02%2F05%2Fcover-r4x3w1000-581b5cd3e2f65-alzheimer.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.sciencesetavenir.fr%2Ftag_theme%2Fmaladie-d-alzheimer_5323%2F&docid=Z96mFJnhXj8HFM&tbnid=RoCciGPsQX35mM%3A&vet=10ahUKEwiLrOCVsrjVAhWJVBQKHbCSDSUQMwhJKBswGw..i&w=1000&h=749&bih=897&biw=1127&q=exp%C3%A9rience%20souris%20MODELE%20alzheimer&ved=0ahUKEwiLrOCVsrjVAhWJVBQKHbCSDSUQMwhJKBswGw&iact=mrc&uact=8#h=749&imgdii=RoCciGPsQX35mM:&vet=10ahUKEwiLrOCVsrjVAhWJVBQKHbCSDSUQMwhJKBswGw..i&w=1000

 

 le métabolite qui pourrait signaler un risque plus élevé de développement de la démence et de la m. d’Alzheimer

14 JUIN 2017Des niveaux plus élevés d’une molécule appelée acide anthranilique pourraient signaler qu’une personne risque davantage de développer une démence et une maladie d’Alzheimer, selon une étude.La recherche, « Association des biomarqueurs aminés avec la démence incident et la maladie d’Alzheimer dans l’étude de Framingham , » a été publié dans la revue Dementia & de la maladie d’ Alzheimer .Dans la recherche de nouveaux biomarqueurs pour diagnostiquer et suivre la progression de la démence et de la maladie d’Alzheimer, les chercheurs ont analysé les niveaux de 217 molécules connues sous le nom de métabolites qui circulent dans le sang.Ils ont examiné des échantillons de sang provenant de 2 067 personnes qui ont participé à l’ étude du coeur de Framingham , qui a été menée pour identifier les facteurs de risque de maladie cardiaque. Quatre-vingt-douze personnes dans un sous-groupe de patients ont développé une démence pendant une période de suivi moyenne de 15,6 ans, ils ont découvert. Leur âge moyen était de 56 ans.Les chercheurs ont ensuite cherché une association entre les niveaux de métabolites et le risque d’une personne qui développe les maladies neurodégénératives après 10 ans.Des niveaux accrus d’acide anthranilique ont été associés à un plus grand risque de démence, l’équipe a découvert. Des niveaux accrus de glutamate neurotransmetteur et des niveaux inférieurs de taurine et d’hypoxanthine, un précurseur de l’acide urique, semblent également être associés à un risque accru de développer une démence.Il est important de noter que l’acide anthranilique est connu pour être impliqué dans l’excitotoxicité du glutamate, un processus dans lequel le glutamate endommage les neurones en favorisant leur activité excessive et non réglementée.Bien que les résultats soient préliminaires, les chercheurs pensent qu’il existe plusieurs raisons pour lesquelles les métabolites qu’ils ont identifiés se révèlent prometteurs en tant que biomarqueurs de la démence et de la maladie d’Alzheimer.« Tout d’abord, l’acide anthranilique est produit lors de la dégradation du tryptophane, un acide aminé essentiel », a déclaré le Dr Sudha Seshadri, l’auteur principal de l’étude, dans un communiqué de presse . « Il est intéressant de noter que d’autres composés produits par les mêmes réactions ont été signalés comme protecteurs ou délétères pour les neurones et pourraient constituer des cibles de médicaments précieuses.« Deuxièmement, ce marqueur potentiel pourrait également être utilisé pour identifier des groupes de personnes à risque élevé de développer une démence, ce qui pourrait améliorer l’efficacité des essais cliniques et, à l’avenir, détecter les personnes qui bénéficieront le plus d’un traitement préventif ».

Cette étude a été la première à utiliser l’information de Framingham Heart Study pour rechercher de nouveaux biomarqueurs pour la démence et la maladie d’Alzheimer.

« Comme le domaine de l’épidémiologie [de la maladie d'Alzheimer] ne commence qu’à intégrer l’approche métabolomique, il est probable que des collaborations fructueuses et des méthodes novatrices pour analyser ces données suivront », a déclaré le Dr Vincent Chouraki, l’auteur principal de l’étude.

__________________

 

Examiner  la phosphorylation de la protéine  Tau comme biomarqueur potentiel de la maladie d’Alzheimer

 

http://fr.covance.com/sdblog/dcovance/2013/11/tau-phosphorylation/

 LISTE ET INDEX DES TESTS  -Tests d’Efficience cognitive globale  

 

 

http://www.unadreo.org/assets/medias/fichiers/2014-11-04-16-59-14_5573966.pdf

 

 

 

TESTS ET ESSAIS  CLINIQUES

http://psychologieclinique.over-blog.com/2015/08/l-echelle-adas-alzheimer-s-disease-assessment-scale.html

 

L’« Adas-Cog » est une échelle conçue aux USA par Rosen et al. en 1984. Elle permet d’évaluer la sévérité et l’évolution des troubles cognitif dans le cadre de la maladie d’Alzheimer.

 

 

La version française a été adaptée par le Groupe de Réflexion sur les Evaluations Cognitives (GRECO).
Ce groupe est composé d’experts cliniciens chercheurs dans le domaine de la neuropsychologie du vieillissement normal et pathologique.

 

 

L’« Adas-Cog » comprend 11 épreuves qui permettent d’évaluer différentes fonctions cognitives telles que la mémoire, le langage, les praxies.

Cette échelle est indiquée à chaque fois qu’il est nécessaire d’évaluer la progression ou la détérioration des capacités cognitives.

 

Afin d’éviter l’effet d’apprentissage dans les situations de retest, il existe trois versions parallèles de listes de mots pour les subtests de mémoire verbale (subtests 4 et 10 de l’échelle).
L’utilisation de ces trois versions (A, B et C) est nécessaire soit en clinique courante lorsque l’on teste un sujet à moins d’un mois d’intervalle, soit dans les situations répétées lors de recherches cliniques conduites dans le cadre d’essais thérapeutiques.

 

 

Jean-Yves Flament psychologue clinicien

5 AOÛT 2015

L’ÉCHELLE ADAS (ALZHEIMER’S DISEASE ASSESSMENT SCALE)

Evaluation des troubles cognitifs dans la maladie d’Alzheimer

L’échelle ADAS (Alzheimer’s Disease Assessment Scale) a été conçue en 1984 pour évaluer la sévérité des troubles chez un patient atteint de démence.

Elle comporte 21 items. La version appelée ADAS- cog mesure spécifiquement la performance cognitive. Elle comporte 11 items.

L’ADAS cog doit être précédée d’un entretien de 10 minutes explorant le langage, la mémoire et l’activité générale du patient. Les questions que pose l’examinateur lors de la première visite portent sur l’identité du malade, son passé, son entourage, son lieu de domicile, et ses différentes activités.

Après cet entretien, l’examinateur donne une note aux trois premiers items suivants : intelligibilité du langage oral, compréhension et manque de mot. Puis il complète l’évaluation en attribuant un note à chacun des huit items restants.

Une note globale, correspondant à la somme des notes attribuées aux onze items, est enfin donnée.

L’échelle 1. Intelligibilité du langage oral

2. La compréhension

3. Manque de mot

4. Rappel de mot

5. Dénomination

DOIGTS

– Pouce

– Majeur

– Petit doigt (Auriculaire)

– Annulaire

– Index

OBJETS

– Rose (indice : pousse dans le jardin)

– Lit (on s’en sert pour dormir)

– Peigne (pour se peigner)

– Crayon (pour les cheveux)

– Masque (pour cacher le visage)

– Ciseaux (pour couper du papier)

– Sifflet (fait du bruit)

– Portefeuille (pour garder des papiers)

– Peluche (jouet d’enfant)

– Guitare (instrument de musique)

– Stéthoscope (pour ausculter le cœur)

– Entonnoir (pour remplir une bouteille)

6. Orientation : l’examinateur demande au patient son nom, le nom et l’endroit où il se trouve, la date, le mois, le jour de la semaine, la saison, et l’heure de la journée.

7. Exécution d’ordres : le patient exécute certains ordres donnés par l’examinateur tels que levez le bras gauche et montrez-moi le plafond puis mon bureau

Après lui avoir présenté un crayon, une montre et une carte, l’examinateur lui demande de :

– mettre le crayon sur la carte et de le remettre à sa place;

– mettre la montre de l’autre côté du crayon et de retourner la carte;

– taper deux fois avec deux doigts sur chacune de ses épaules en gardant les yeux fermés.

8. Praxie : l’examinateur donne une feuille de papier, enveloppe et un timbre au patient et lui demande de s’adresser une lettre à lui-même : je voudrais que vous vous adressiez une lettre, que vous mettiez la lettre dans l’enveloppe, que vous mettiez votre adresse sur l’enveloppe, que vous colliez l’enveloppe, et qu’enfin vous mettiez un timbre sur l’enveloppe.

9. Praxies constructives : 4 figures géométriques présentées dans le haut d’une feuille doivent être recopiées successivement. Regardez ce dessin, faites le même sur une feuille. Le patient peut refaire le dessin s’il est incorrect.

10. Reconnaissance des mots

Premier essai :le patient lit à haute voix 12 mots présentés par écrit successivement pendant 2 secondes chacun. Ces 12 mots sont ensuite présentés au hasard et accompagnés de 12 mots nouveaux « distracteurs ». Le patient doit répondre oui s’il reconnaît le mot qui lui a été présenté précédemment (et non dans le cas contraire). Si un patient répète le mot plusieurs fois de suite, cela signifie qu’il n’a pas compris (ou qu’il a oublié) la consigne.

Deuxième essai : la même liste de 12 mots est montrée au patient une 2e fois. L’examinateur dit : je vais vous montrer une 2e fois la liste de mots que vous devez retenir de nouveau à haute voix. Puis une 2e liste de 24 mots contenant 12 nouveaux mots distracteurs est ensuite montrée au patient. Je vais vous montrer une liste de mots, vous devez me dire si vous avez déjà vu le mot que je vous montre ou s’il s’agit d’un mot nouveau. Répondez ‘oui’ ou ‘non’ si c’est un mot nouveau. Chaque erreur par omission ou fausse reconnaissance compte un demi-point.

11. Rappel des consignes : on cherche à évaluer la capacité du patient à retenir les consignes de l’épreuve de reconnaissance de mots qui vient d’être faite. Lors de chacun des deux essais, à chaque fois que la consigne est oubliée ou doit être rappelée, l’examinateur le note.

Sources: ADAS-Cog : Rosen WWG, Mohs RC, Davis KL. A new rating scale for Alzheimer’s disease. Am J Psychiatry 1984; 141: 1356-1364)

 

 

http://www.cnhim.org/Dossier%20du%20CNHIM%20-%20PDF/dossiers_2005/n%C2%B03-2005.pdf

 

 

 

http://www.em-consulte.com/solutions/mediatheque/MT-alzheimer-eisai-0709.pdf

 

 

http://arld.ch/fileadmin/user_upload/Documents/ARLD/WWW/Editeurs/Logopedistes/Formations/Actes_de_formation/5-Le_bilan_diagnostic_T_Rousseau__Lecture_seule_.pdf

 

 

http://psychologieclinique.over-blog.com/2015/08/l-echelle-adas-alzheimer-s-disease-assessment-scale.html

 

 

 

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/7907673-un-traitement-experimental-contre-alzheimer-encourageant.html

(version française soumise à consensus)

(Mini mental state examination de Folstein)

CONSIGNES DE PASSATION ET DE COTATION

ORIENTATION

- Pour tous ces items, n’accepter que la réponse exacte. Cependant, lors des changements de saison ou de mois, ou pour l’étage, permettre au patient de corriger une réponse erronée, en lui demandant : «  êtes-vous sûr ?  ».

- Les seules tolérances admises concernent :

* pour la question n°6 : lorsque le patient vient d’une autre ville, on peut se contenter de l’hôpital de la ville (car le nom de l’hôpital peut ne pas être connu du patient) ; si l’examen est réalisé en cabinet, demander le nom du médecin.

** pour la question n°8 : lorsque le nom du département et de la région sont identiques (par exemple : NORD), il faut alors demander «  dans quel pays est situé ce département ? »

- Chaque réponse juste vaut 1 point.

Si la réponse est fausse ou s’il n’y a pas de réponse, comptez O point.

- Accorder 10 secondes pour chaque réponse.

APPRENTISSAGE

- Dire les 3 mots groupés, un par seconde, face au malade en articulant bien

- Accorder 20 secondes pour la réponse

- Compter 1 point pour chaque mot répété correctement au premier essai.

- Si le sujet ne répète pas les 3 mots au premier essai, les redonner jusqu’à ce qu’ils soient répétés correctement. En effet, l’épreuve de rappel ne peut être analysée que si les 3 mots ont été bien enregistrés.

- Maximum : 6 essais

ATTENTION ET CALCUL

* Il faut donner au sujet le maximum de chances, car il s’agit d’une épreuve dfficile même pour des sujets témoins. Pour cela, on donnera la consigne suivante :

 » Maintenant, je vais vous demander de compter en arrière de 7 en 7 à partir de 100 : combien font 100 – 7 ?  »

Si la réponse est incorrecte, le point n’est pas accordé et on corrige le sujet :  » Non, c’est 93. Et maintenant, combien font 93 – 7 ?  » ; et, ainsi de suite, pour les 5 soustractions.

** Noter le nombre de lettres données dans l’ordre correct : /_/

Ce chiffre ne doit pas figurer dans le score global.

- 0 –

 

ORIENTATION

Je vais vous poser quelques questions pour apprécier comment fonctionne votre mémoire. Les unes sont très simples, les autres un peu moins. Vous devez répondre du mieux que vous pouvez.

Quelle est la date complète d’aujourd’hui ?

Si la réponse est incorrecte ou incomplète, posez les questions restées 0 et 1

sans réponse, dans l’ordre suivant :

1 – En quelle année sommes-nous ? /_/

2 – En quelle saison ? /_/

3 – En quel mois ? /_/

4 – Quel jour du mois ? /_/

5 – Quel jour de la semaine ? /_/

Je vais vous poser maintenant quelques questions sur l’endroit

où nous nous trouvons :

6 – Quel est le nom de l’hôpital où nous sommes ?* /_/

7 – Dans quelle ville se trouve-t-il ? /_/

8 – Quel est le nom du département dans lequel est situé cette ville ?** /_/

9 – Dans quelle province ou région est située ce département ? /_/

10 – A quel étage sommes-nous ici ? /_/

 

APPRENTISSAGE

Je vais vous dire 3 mots ; je voudrais que vous me les répétiez et que vous essayiez de les retenir car je vous les redemanderai tout à l’heure.

11 – Cigare ou citron ou fauteuil /_/

12 – Fleur clé tulipe /_/

13 – Porte ballon canard /_/

Répéter les 3 mots

 

 

 

 

ATTENTION ET CALCUL

Voulez-vous compter à partir de 100 en retirant 7 à chaque fois ?*

14 – 93 /_/

15 – 86 /_/

16 – 79 /_/

17 – 72 /_/

18 – 65 /_/

Pour tous les sujets, même pour ceux qui ont obtenu le maximum de points, demander :

Voulez-vous épeler le mot MONDE à l’envers** : E D N O M

      CONSIGNES DE PASSATION ET DE COTATION

RAPPEL

- Accorder 10 secondes pour répondre

- Compter 1 point par réponse correcte

- Aucune tolérance n’est admise, puisque l’encodage a été contrôlé lors de l’enregistrement

LANGAGE

- D’une façon générale : compter 1 point par réponse correcte et accorder 10 secondes pour chaque réponse.

* Il faut montrer un crayon (et non un stylo ou un stylo à bille). Aucune réponse autre que crayon n’est admise

** Aucune autre réponse que montre ou montre-bracelet n’est admise

*** La phrase doit être prononcée à haute voix, bien distinctement, face au malade ; ne compter 1 point que si la répétition est entièrement correcte.

**** Compter 1 point par item correctement exécuté. Si le sujet s’arrête et demande ce qu’il doit faire, il ne faut pas répéter la consigne, mais dire : «  faites ce que je vous ai dit  ».

***** Compter 1 point si la phrase comprend un sujet et un verbe, sans tenir compte des fautes d’orthographe ou de syntaxe. Accorder 30 secondes.

 

 

 

 

 

 

PRAXIES CONSTRUCTIVES

Compter 1 point si tous les angles sont présents et si les figures se coupent sur 2 côtés différents. On peut autoriser plusieurs essais et accorder un temps en minute.

- 0 -

RAPPEL

Pouvez-vous me dire quels étaient les 3 mots que je vous ai demandé de répéter et de retenir tout à l’heure ?

19 – Cigare ou citron ou fauteuil /_/

20 – Fleur ou clé ou tulipe /_/

21 – Porte ou ballon ou canard /_/

LANGAGE

22 - Montrer un crayon

Quel est le nom de cet objet ?* /_/

23 - Montrer votre montre

Quel est le nom de cet objet ?** /_/

24 – Ecoutez bien et répétez après moi :  » PAS DE MAIS,

DE SI, NI DE ET « *** /_/

25 - Poser un feuille de papier sur le bureau, la montrer au sujet en lui disant :

 » écoutez bien et faites ce que je vais vous dire :

- prenez cette feuille de papier avec la main droite, /_/

26 – pliez-la en deux /_/

27 – et jetez-la par terre . « **** /_/

28 - Tendre au sujet une feuille de papier sur laquelle est écrit en gros

caractères :  » FERMEZ LES YEUX  » et dire au sujet :

 » faites ce qui est écrit  » /_/

29 - Tendre au sujet une feuille de papier et un stylo en disant :

 » Voulez-vous m’écrire une phrase, ce que vous voulez,

mais une phrase entière. « ***** /_/

 

PRAXIES CONSTRUCTIVES

30 - Tendre au sujet une feuille de papier et lui demander :

 » voulez-vous recopier ce dessin  » /_/

 

 

SCORE TOTAL (0 À 30 ) /___/

————

 

le MMS  -MINI MENTAL STATE – comprend 30 quéstions et est scoré par 30 points.

Le degré de severité  de la démence est considéré comme –

–LEGER—————–superieur a 20 points

–MODERE————–score entre 20 à 10  points

–DEMENCE SEVERE—score inférieur à 10

————————————————

 

RECHERCHE  ALZHEIMER

 

https://alzheimersnewstoday.com/2017/07/25/tests-early-alzheimers-detection/?utm_source=Alzheimer%27s+List&utm_campaign=42a8f30f62-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_94425accb7-42a8f30f62-72290341
https://clinicaltrials.gov/ct2/about-studies/learn

 

 

 

 

 http://psychologieclinique.over-blog.com/2015/04/test-the-alzheimer-disease-assessment-scale.html

 

 

AUTOPHAGIE PROCESSUS
http://ue7-bichat.weebly.com/uploads/6/4/1/7/6417368/autophagie_cellulaire_part_1.pdf
-
-
-
-
http://epublications.unilim.fr/theses/2011/magnaudeix-amandine/magnaudeix-amandine.pdf
PRIX  NOBEL  2016 MEDECINE
https://www.grazia.fr/news-et-societe/news/prix-nobel-de-medecine-comprendre-l-autophagie-en-1-minute-829777
Expériences,traitements et projets sur la maladie d’AlzheimerBeaucoup d’instituts et d’hôpitaux recherchent d’éventuels traitements contre la maladie d’Alzheimer. Quelques essais et résultats sont positifs mais plus les chercheurs avancent dans la recherche, plus ils découvrent l’extrême complexité de la maladie. Actuellement, les médecins proposent des traitements contre les symptômes de la maladie,ou des activités qui améliorent la qualité de vie des patients mais aucunement contre la maladie elle-même.
Les chercheurs pensent trouver un ou plusieurs remèdes dans environs 10 ans tout au plus mais ils continuent leurs approfondissements.
Malgré cela,il reste tout de même des pistes prometteuses telle que celle du vaccin thérapeutique qui protège de la protéine amyloïde (cause des lésions cérébrales).
Les démences  -   dans cours 3060788085_1_15_9TrrJdX6
EXPÉRIENCES¤ Une équipe scientifique de l’université de Bâle, en Suisse injecta du tissu cérébral comportant la protéine tau anormale dans des premières souris non malade et du tissu cérébral contenant la protéine tau normale dans les autres souris. En analysant les résultats,ils ont remarqués que les souris comportant la protéine anormale développèrent, après l’injection,les même symptômes que ceux de la maladie d’Alzheimer : Uneneurodégénérescence. On sait maintenant que la protéine tau serait la cause de cette maladie.
3060788085_1_17_MBMIeDEz dans Dossiersadna.com¤ Un chercheur californien, Dale Schenk , créa des souris portant le gène de la maladie d’Alzheimer puis il leur injecta une sorte de vaccin contre la protéine amyloïde. Cette injection a permis de diminuer le nombre d’amyloïde et donc de ne plus fabriquer de plaques,ce qui protégea les souris de la maladie. Il essaya ensuite chez un homme avec des résultats probants puis chez plusieurs personnes notamment au CHU de Montpellier dirigé par le professeur Jacques Touchon : « Les premiers essais ont échoués mais la piste n’est pas abandonnée,actuellement dans le service on a des candidats  vaccination en cours d’étude,la recherche est difficile mais l’espoir de trouver un médicament n’est pas vain»
Le but est,aujourd’hui de trouver une « molécule chimique » qui puisse empêcher la coupe de la protéine amyloïde ou d’empêcher les neurones de mourir grâce à une hormone de croissance. D’après l’article du 22 septembre 2001 sur Alzheimer du Monde, « aucun traitement médicamenteux n’est très efficace »
La meilleure solution serait de « soutenir et stimuler l’activité cognitive de la personne atteinte » d’après le professeur Touchon.
www.herault.fr
3060788085_1_19_PCvst90a dans Les innovations de la Santé:médicales et pharmaceutique¤ Dans les années 2000, de nombreux vaccins avaient des résultats très positifs mais peu de temps après ils étaient stoppés à cause de plusieurs effets secondaires graves allant jusqu’à la mort du patient. Françoise Forette,professeur à l’hôpital Broca de Paris à remarqué « la diminution, voire la disparition des lésions liées à la maladie et notamment des plaques amyloïdes » . La piste du vaccin est restée donc envisagée et de nouvelles version de ce vaccin ont été fabriquées par plusieurs laboratoires et qui pourraient sortirent sur le marché l’année prochaine. Ce vaccin a été fabriqué à partir de fragments synthétiques d’amyloïdes pour que l’organisme produise des anticorps qui détruiront cette molécule.
lefigaro.fr¤ En 2008, les résultats d’un essai avec un médicament, le Rember , ont été positifs. Au bout de dix-neuf mois, la mémoire des patients traités par cette molécule ne se dégradait pas.
Cette expérience sera renouvelée sur plus de patients et si les résultats sont probants,le Rember sera mis sur le marché courant 2012/2013.
www.doctissimo.fr
3060788085_1_21_jqqwI5Cx dans Les protocoles experimentaux
¤ Une expérience fut pratiquée à l’université de Toronto,au Canada. Elle consistait à stimuler le cerveau grâce à des petits chocs électriques envoyés par des électrodes placés dans le cerveau. Les résultats furent surprenant: l’hippocampe,organe de la mémoire,des quelques patients testés se sont agrandit et le cerveau utilisait plus de glucose,utilisé normalement en grande quantité pour fournir l’hippocampe. Mais cette expérience fonctionna sur seulement quelques patients,elle est donc suspendue en attendant de sante.lefigaro.fr
3060788085_1_23_cydmHwpl dans MEDICAMENTS
¤ Récemment,on a pu lire dans la revue Neurology qu’un régime à base de fruits de mer et de fruits et légumes pourraient «lutter contre la réduction du cerveau»,principale cause de la maladie d’Alzheimer,d’après une expérience faite au États-Unis.
www.20minutes.fr
¤ L’exposition à la lumière, et même l’exposition aux ondes électromagnétiques notamment celles des portables seraient thérapeutiques mais toutes ces pistes ne sont pas sûres puisqu’elles causent des effets secondaires. Il en résulte un abandon ou du moins un arrêt temporaire des essais.
¤ En mars 2011,le docteur Dan Frenkel a mis au point dans l’université de Tel-Aviv en Israël un spray nasal à base d’insuline,capable de se protéger contre la maladie d’Alzheimer au niveau du système immunitaire du corps. Après cette déclaration,les chercheurs du Veterans Affairs Puget Sound Health Care System à Seattle ont fait l’expérience sur 104 patients atteint de la maladie d’Alzheimer et il s’avère que les résultats furent très bons: En effet,la mémoire de ces patients s’est améliorée et l’insuline a pu aussi protéger les capacités de fonctionnement du cerveau. Même si cette étude fut positive,elle doit être réalisée avec beaucoup plus de patient avant de sortir sur le marché.
jssnews.com
3060788085_1_25_p2gUXEFq dans Recherche Santé Medecine Pharmacie
¤ Selon la revue scientifique Science ,le bexarotène (substance de chimiothérapie anticancéreuse plus connue sous le nom de Targretin) a réduit les plaques amyloïdes dans le cerveau ce qui a pu rétablir la mémoire des souris prises pour l’expérience réalisée par une école de médecine des États Unis. Cette expérience sera renouvelée sur des humains prochainement.

¤ Le docteur Kiyoshi Kanaya de la faculté de médecine de Tokyo a testé un complément alimentaire appelé le Feru-Guard (mélange à base d’extrait d’écorce de riz) sur plusieurs patients atteints de la maladie d’Alzheimer. En observant les résultats,il a découvert que cette gélule améliorait les fonctions cognitives mais que la prise à long terme de ce médicament,augmentait les flux sanguins du cerveau. A la suite de cela,les chercheurs essayerons d’améliorer le médicament pour le prescrire aux malades Alzheimer.
 —————————

blog alzheimer  sur skyrock

 

http://maladie-alzheimertpe.skyrock.com/

 

 

—————————————-

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

 

LA HERNIE DISCALE EN VIDÉO

2 octobre 2016
Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.e-sante.fr/laminectomie-lombaire-expliquee-en-video/video/973

 

LA LAMINECTOMIE LOMBAIRE EXPLIQUÉE EN VIDÉO

 http://www.e-sante.fr/hernie-discale-en-video/video/973

 

LA HERNIE DISCALE EN VIDÉO

La colonne vertébrale, ou rachis, comporte une série d’os appelés vertèbres qui assurent la liaison du crâne au bassin. Les vertèbres sont séparées par des disques intervertébraux remplis d’une substance gélatineuse, ayant un rôle d’amortisseur.

La moelle épinière est nichée à l’intérieur d’un conduit allant de l’encéphale jusqu’à la base de la colonne vertébrale. De la moelle épinière partent des racines nerveuses à destination des bras, des jambes et des autres parties du corps. Par l’intermédiaire de la moelle épinière et des racines nerveuses, l’encéphale envoie au corps des signaux régissant la motricité et toutes les fonctions du corps.

Un traumatisme ou une lésion dans le dos peuvent provoquer une fêlure desdisques amortisseurs ou une saillie (hernie) des disques intervertébraux en dehors de leurs limites normales ; les disquescompriment alors les racines nerveuses.

La compression d’une racine nerveuse peut être douloureuse, et comme ces racines nerveuses cheminent vers d’autres parties du corps, une douleur, des picotements ou un engourdissement peuvent se ressentir dans d’autres parties du corps. Le traitement d’une hernie discale dépend de la gravité de la lésion.

Article publié par  le 19/08/2010
Cet article n’a pas fait l’objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

VENTRICULOGRAPHIE EXPLORATION NEUROSCIENCES

2 octobre 2016

http://rontgen.sfrnet.org/EVOLUTION_DES_TECHNIQUES/HTML/cerebrale.html

 

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://afppe.poitou.online.fr/Site%2520A.F.R.H.A/explocervoventriculo.htm

https://www.google.dz/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fafppe.poitou.online.fr%2FSite%2520A.F.R.H.A%2Fimages%2Fexplocervo%2Fventriculo2.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fafppe.poitou.online.fr%2FSite%2520A.F.R.H.A%2Fexplocervoventriculo.htm&docid=ufKx_PrLR5a0UM&tbnid=qVQKinTymDxOEM%3A&w=470&h=400&bih=858&biw=1280&ved=0ahUKEwigvIG-0LzPAhUEOz4KHYXlAlEQMwgcKAAwAA&iact=mrc&uact=8#h=400&imgdii=qVQKinTymDxOEM%3A%3BqVQKinTymDxOEM%3A%3B3DUY4Bm68rsu1M%3A&w=470

 

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRCtYZ3Ym83kc_re84IiikwUPXEu7bw6nC2K-x3peDDe0264OsN

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Myélographie Informations sur l’examen de la moelle épinière

2 octobre 2016

https://youtu.be/UYKT5rWkyhcImage de prévisualisation YouTube

Ponction lombaire : bases anatomiques et technique de réalisation

https://youtu.be/2cQgj4ryVHsImage de prévisualisation YouTube

Myélographie par voie haute

https://youtu.be/plQDnpNqkv8Image de prévisualisation YouTube

Myelo.mpg

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Ponction lombaire : bases anatomiques et technique de réalisation

2 octobre 2016

https://youtu.be/i_UO0NkUrYoImage de prévisualisation YouTube

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

L’œdème de la papille

2 octobre 2016

http://ophtalmologie.pro/oedeme-papille/

 

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Maladie neurodégénérative

2 octobre 2016

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_neurod%C3%A9g%C3%A9n%C3%A9rative

 

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

LCR : liquide céphalo rachidien , normal et anomal

2 octobre 2016

http://www.uvp5.univ-paris5.fr/WIKINU/docspecialites/NEUROPHYSIOLOGIE/Neurophysiologie_UPMC/2007-neurophysio-LCR-jfv.pdf

 

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 
12345...23