Garçon ou fille : Choisir le sexe de son enfant

 Le régime Stolkowski: fille ou garçon?

 Et si l’alimentation pouvait vous aider à choisir le sexe de votre enfant?

Depuis toujours sujet à polémique, cette question n’en peut plus de tourmenter les parents en devenir : est-ce possible de choisir le sexe de son futur bébé en modifiant uniquement son alimentation ? De nombreuses études tendent à prouver la réalité de ces faits.  Entre fiction et réalité, Ligne en Ligne enquête sur le très controversé régime Stolkowski.

Qu’est-ce que le régime Stolkowski ?

Eminent biologiste, Joseph Stolkowski est l’homme qui a réussi à mettre en évidence l’influence du régime alimentaire sur le sexe du fœtus. Ses recherches ont d’abord été effectuées sur des animaux dans les années 60 et elles ont finalement prouvé que l’alimentation de la future maman influence le tri des spermatozoïdes dans les voies génitales.

Il « suffirait » donc de favoriser le passage des spermatozoïdes Y pour avoir un garçon ou X pour avoir une fille, et ceci via l’alimentation.

Est-ce toujours aussi simple ?

Cette théorie du régime alimentaire a été reconfirmée plusieurs années plus tard lors d’une publication dans le journal de l’Académie Royale de Londres.

Ainsi, les femmes ayant eu un régime alimentaire hypocalorique au moment de la conception auraient plutôt tendance à accoucher d’une petite fille tandis que celles ayant consommé des plats caloriques auraient des garçons.

Si l’alimentation joue très certainement un rôle dans la détermination du sexe de l’enfant, d’autres paramètres rentrent également en compte, comme le climat ou encore la génétique. Rassurez-vous donc puisque rien n’est vraiment joué d’avance !

 

Régime fille, régime garçon

Afin d’influencer le sexe du fœtus, il convient à la future maman de modifier ses habitudes alimentaires au moins deux mois et demi avant de concevoir l’enfant. Il faut par ailleurs s’assurer d’être en bonne santé et de se faire accompagner par un médecin.

Pour concevoir une fille, il faut ainsi consommer calcium et potassium en grande quantité et proscrire totalement le sel. Les aliments à privilégier sont donc : les produits laitiers (lait, yaourt, fromages…), les eaux calciques (Hépar®, Contrex®…), les fruits, les légumes, les graines et les céréales ou encore les mollusques, poissons et crustacés.

A contrario, pour avoir un garçon, il faut privilégier les viandes, la charcuterie, les sodas et jus de fruits, le café ou encore les sucreries et desserts sucrés; l’idée principale étant de limiter au maximum les produits laitiers.

A noter finalement que les avis restent très partagés sur l’efficacité réelle de ces mesures diététiques quant à la détermination du sexe de l’enfant. Néanmoins si vous désirez tenter le coup, n’hésitez pas à nous faire part de vos témoignages !

———————————–

 

Il ya des personnes qui disent   que les spérmatozoides Y  sont plus vulnérables , et fragiles  que les spérmatozoides X ?

et qu un rapport   doit etre  le plus près de la date d ovulation  pour  avoir  le plus de chance d avoir un bébé garçon.

 

————————————–

 

Dans cértains livres anciens , les Arabes  pensent  que la fait   de se coucher  sur  la Droite  ,  la maman a de fortes   chances d avoir  un bébé garçon.

Ceci n est pas  totalement  utopique  du fait que  la trompe droite pourrait favoriser  une nidation  plutôt  séléctive  male , et la gauche le contraire femelle.

 

Mais aucune recherche  animale  , de ligatures de trompes  n ont étés éfféctuées  pour confirmer ou inirmer   cette histoire.

 

—————————————–

statistiquement parlant    PERSONNE  NE CHOISI  LE SEXE DE SON BEBE  ,  par contre IL LE   DEVINE    BIEN AVANT LA PROCREATION   LORS D UN REVE !!!     ce qui est extraordinaire  n est ce pas !!!

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

 

 

Laisser un commentaire