coloscopie

 https://digestion.ooreka.fr/comprendre/coloscopie

Coloscopie

Écrit par les experts Ooreka

La coloscopie s’adresse à toute personne qui présente des symptômes au niveau du côlon, qui présente des antécédents familiaux de cancer du côlon ou chez qui un test de dépistage a détecté dusang dans les selles. Elle est particulièrement indiquée à partir de 50 ans.

Principe de la coloscopie

La coloscopie (ou colonoscopie) est l’exploration directe du côlon à l’aide d’un coloscope.

  • Cette sonde souple dotée d’une caméra vidéo miniaturisée permet au gastro-entérologue de visualiser sur écran la paroi du gros intestin et d’enregistrer les images ou des photographies.
  • Des instruments associés permettent de petites interventions et des biopsies.

On appelle un peu abusivement coloscopie virtuelle l’image reconstituée du côlon après un scanner 3D.

coloscopie dans ANIMATION

But de la coloscopie

La coloscopie a d’abord un but diagnostique. Pendant cet examen, le spécialiste :

  • explore visuellement toute la paroi colique et observe directement un cancer même de petite taille et encore superficiel, un ou des polypes, des diverticules, une maladie inflammatoire de type maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique ;
  • effectue les prélèvements (biopsies) pour examen des différentes lésions au microscope.

La coloscopie est un examen très performant. De très petites lésions, de l’ordre de quelques millimètres, sont vues lors d’une coloscopie alors qu’elles seraient indétectables avec un autre examen, tel un scanner abdominal classique par exemple.

La coloscopie permet aussi un acte thérapeutique : l’ablation au bistouri électrique ou la photocoagulation de polypes grâce au laser inséré dans le coloscope. La coloscopie virtuelle ne permet pas cette intervention indolore.

Préparation de la coloscopie

Matériel coloscopie

La coloscopie se pratique sur un intestin vide.

  • Au moins 10 jours avant la coloscopie (sauf examen décidé en urgence), le patient doit éviter de consommer de l’aspirine et de l’ibuprofène susceptibles de favoriser un saignement pendant l’examen.
  • La prise d’un anti-agrégant plaquettaire doit être signalée au gastro-entérologue et la prise d’anticoagulants peut contre-indiquer l’examen.
  • Trois jours avant la coloscopie, un régime sans résidus est instauré : pas de fibres végétales (fruits, légumes, pain et céréales complètes). Une alimentation semi-liquide, à base de soupes et de purées, est conseillée.

La veille de la coloscopie, un laxatif est absorbé. Le matin de l’examen, un lavement évacuateur est parfois administré.

Pendant la coloscopie

La coloscopie se déroule en principe après injection d’un tranquillisant ou d’un sédatif (anesthésie de courte durée) par perfusion.

  • Le sujet est couché sur le côté gauche :
    • Le coloscope, introduit par l’anus, remonte ensuite le rectum puis les différents segments du côlon, gonflé par injection d’air, jusqu’au caecum.
    • Cette progression, suivie sur écran, demande en moyenne 10 minutes.
  • Le passage des angles gauche et droit du côlon, pourtant facilité par la souplesse des coloscopes modernes, peut provoquer une gêne ou une douleur modérée passagère.
  • C’est au cours du lent retrait de la sonde que le gastro-entérologue observe et analyse l’image du côlon sur son écran vidéo. Il peut aussi décider de pratique une biopsie ou de détruire un polype grâce aux instruments associés à la caméra.
  • L’examen complet dure 20 à 30 minutes, parfois un peu plus si plusieurs polypes sont détruits.
  • Le sujet reste allongé une à deux heures, selon la profondeur de l’anesthésie pratiquée, puis il peut rentrer chez lui.
  • Un premier compte-rendu oral lui est donné par le spécialiste. Un compte rendu complet, avec photos ou DVD des images, et résultats des biopsies est adressé au médecin traitant dans les meilleurs délais.
  • Une coloscopie de contrôle peut être conseillée dans un délai de 3 à 5 ans.
 dans Dossiers

Risques de la coloscopie

Le risque principal est un saignement mineur provoqué par le passage du coloscope sur une paroi colique fragile.

La perforation colique est une complication exceptionnelle, mais qui impose une réparation chirurgicale urgente, d’où l’obligation de pratiquer la coloscopie en milieu hospitalier à portée d’un bloc chirurgical.

Les risques infectieux, notamment la transmission de l’hépatite C, sont en principe réduits à néant avec les coloscopes modernes entièrement stérilisés après chaque utilisation.

Image de prévisualisation YouTube

historique  comment on prospectait et soigner !!!!,,,,???

 

Image de prévisualisation YouTube

 

coloscopie

Image de prévisualisation YouTube

coloscopie de depistage

 

Image de prévisualisation YouTube

preparation pour coloscopie

 

Image de prévisualisation YouTube

 

diverticulose du colon

 

Image de prévisualisation YouTube

unite d endoscopie digestive

 

Image de prévisualisation YouTube

maladie de crohn

Image de prévisualisation YouTube

rectocolite hemorragique

Ce qu il faut faire comme traitement medical pré

Ce qu il faut faire comme traitement médical pré-instrumentation comme colonoscopie  /fibroscopie etc pour personnes a risque,Préopératoire  et post opératoire  ( selon DR ASSAS Mostepha  ) 
Corriger une HYPERTESION ARTERIELLE 13 MAX dans ces cas est considérée comme telle09 MIN est considérée comme telle  ici Choisir des antihypertenseursNON VASODILATATEURComme les antagonistes anti- adrénergiques. 
Corriger une anémie    
     
Antibiotiques Par voie injectableUNIQUEMENT  03 j avantJusqu’ a 03 j après si nécessaire
Vitamine KExp phytomenadione Par  voie injectable10mg/j 03 avantJusqu’ a 03 j après si nécessaire 
Vitamine CAcide ascorbique Injectable 03 j avant et jusqu’ a 03 j après si nécessaire
Acide pantothénique  Inj si possibleOu   oral SI MUQUEUSE FRAGILE
     
antiparasitaires cure  
AntimycotiquesSurtout chez les diabétiques ET LES immun déficients.  Fluconazole(seulement 50% des souches sensibles)  Voriconazole(100% des souches sensibles actuellement°)
     
Corticoïdes EN CAS DE NECESSITEEN CP OU INJ ACTION ANTI INFLAMMATOIRE ET ANTI HEMORRAGIQUE03 J et jusqua 03 aprés
     
LOCALEMENTPOMMADE  MIXTE CORTICOIDE/ANTISEPTIQUE/NYSTATINE    
     
 REGIME ALIMENTAIRE  CIRCONSTANCIEL  dans le but cité plus haut 
Produits a caractère laxatifEXP  Pruneaux  Aliments  sans fibresEXP purée de pomme de terre Hydratation maximaleEXP  Thé ,jus a la menthe…. 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Laisser un commentaire