1°publication :travaux de recherche sur les medicaments-du Dr.ASSAS Mostepha

9 mai 2010

 

El Watan

Contenu Accueil > Edition du 16 décembre 2004

L’info. au quotidien>Epoque


Une invention en attente d'un financement

MÉDICAMENTS

 

Une invention en attente d’un financement

Un médecin généraliste exerçant dans le secteur privé à Mohammedia dans la wilaya de Mascara, le Dr Assas Mustapha, vient de découvrir deux nouvelles molécules thérapeutiques.

 

Un projet en attente d’un financement pour sa validation dont les documents nécessaires sont déposés au niveau du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Cette découverte, selon le Dr Assas, pourrait avoir une portée médicale et économique certaine au service de la santé. Passionné de la recherche en pharmacie et de la médecine depuis une quinzaine d’années, le Dr Assas a tenté l’expérience de synthétiser quelques molécules par biotechnologie (fermentation par eucaryotes). Les solutions synthétisées sont appelées entre autres, dz-29400-cvh, dz-29400-pn, dz-29400-or, dz-29400-derm1, dz-29400-vir, dz-29400-oph…. Selon notre interlocuteur, ces solutions vérifiées ne sont pas toxiques, car DL50 environ 11g/kg, pour le dz-29400-cvh. « Pendant plus de 5 ans, nous avons remarqué un très grand intérêt thérapeutique. Les composantes et structures moléculaires, et les essais cliniques contrôlés à grande échelle n’ont pas été réalisés à ce jour, pourtant ils sont exigés pour tout brevet d’invention », dira-t-il. Le Dr Assas regrette ne pas avoir les moyens de mener à terme sa découverte. Les solutions en question, souligne Dr Assas ont diverses fonctions, dont la solution dz-29400-cvh qui est un anticoagulant, fluidifiant sanguin, antitoxique cationique et organique, un antihyperthérmique et un antidiabétique et hypoglycemiant. Ce produit pourrait être utilisé, d’après lui, dans le traitement de l’angine de poitrine sous toutes ses formes, dans le cas d’infarctus du myocarde, et les autres infarctus organiques (cérébral, rénal, abdominal, rétine, etc.), les céphalés. « Le produit pourrait également offrir une possibilité de guérison chez les insuffisants rénaux sous dialyse ou en voie de l’être, avec élimination d’urée et de créatinine urinaire en baisse », a-t-il ajouté. Le Dr Assas signale que cette solution peut être utilisée par voie orale comme elle peut être présentée sous forme de collyre pour les problèmes ophtalmiques. « Elle peut être aussi préconisée dans l’énurésie nocturne chez l’enfant et l’adulte et donne d’excellents résultats dans les insuffisances cardio-respiratoires, l’asthme allergique et bronchospasmes », a-t-il indiqué.

Par Djamila Kourta

 

 

Les maladies inféctieuses (Liste complète )

8 mai 2010

AGENCE DE LA SANTE PUBLIQUE DU CANADA( liste complète & détaillée )
http://www.phac-aspc.gc.ca/id-mi/index-fra.php

Vaccins -Tableaux de vaccination- voyage &Vaccins

8 mai 2010

 

http://www.muskadia.com/sante/calendrier_vaccinal.asp

Liste des maladies à déclaration obligatoire (Algérie)

8 mai 2010

 EN ALGERIE
http://www.sante-dz.com/legislatifs/23-01-07.pdf

Liste  des maladies à déclaration obligatoire (Algérie) dans Analyses et Microbiologie ppt maladiesadeclarationobligatoiresoinssantebase.ppt

 

EN FRANCE

http://www.invs.sante.fr/surveillance/mdo/dispositif.htm

 

AU CANADA ( avec détails)

http://dsol-smed.phac-aspc.gc.ca/dsol-smed/ndis/list_f.html

 

Les lasers medicaux

7 mai 2010

POUR LA CHIRURGIE ESTHETIQUE
http://www.chirurgie-esthetique-info.com/laser-medical.htm   

GUIDE LASER  CUTANEE

http://www.guidelasermedical.com/

QUELQUES APPLICATIONS LASERS -angéo-dérmato-gastro-entérologie-gyn.-pneumologie-neuro-chirurgie.

http://www.sflm.org/s3/arbo.php?co=20524d1e4251514d4a54565453

L’UTILISATION DU LASER EN OPHTALMOLOGIE

 http://www.amoq.org/InfoSurMaladies/InfoSurMala-laser.htm#Anchor1

Désalinisation equipment -Reverse osmosis water system

7 mai 2010

 

http://www.desalt.net/proposal-generator/step1

 

En fait, dessaler l’eau de mer de manière à la rendre consommable, c’est possible. On dispose même aujourd’hui de nombreux systèmes dont beaucoup ont atteint le stade industriel. Les deux procédés les plus couramment utilisés sont la distillation et l’osmose inverse. Leur principe est simple.
La distillation consiste à évaporer l’eau de mer, soit en utilisant la chaleur des rayons solaires, soit en la chauffant dans une chaudière. Seules les molécules d’eau s’échappent, laissant en dépôt les sels dissous et toutes les autres substances contenues dans l’eau de mer. Il suffit alors de condenser la vapeur d’eau ainsi obtenue pour obtenir une eau douce consommable.
L’osmose inverse nécessite quant à elle de traiter au préalable l’eau de mer en la filtrant et en la désinfectant afin de la débarrasser des éléments en suspension et des micro-organismes qu’elle contient. Le procédé consiste ensuite à appliquer à cette eau salée une pression suffisante pour la faire passer à travers une membrane semi-perméable : seules les molécules d’eau traversent la membrane, fournissant ainsi une eau douce potable.

L’inconvénient majeur de ces systèmes est qu’ils sont très coûteux. Les installations sont peu rentables :

les quantités d’énergie nécessaires au chauffage ou à la compression de l’eau sont trop élevées, et les volumes d’eau produits trop faibles.

 

Produits pour naturopate

7 mai 2010

 

Produits pour naturopate dans Monde de l' Agronomie et des plantes pdf catalogue201024032010.pdf

Artémisia

7 mai 2010

 

artemisiacontrelecancer.jpg

 

Artémisia dans Monde de l' Agronomie et des plantes pdf publicationartemisiadrlai.pdf

 


Germanium ;les effets sur la santé.

6 mai 2010

 

http://www.lenntech.com/periodic/elements/ge.htm

60 ans d’action & de progrès médical

6 mai 2010

 

http://www.frm.org/images/stories/Aidez/pdfrs/frm60ans.pdf

1...1718192021...23