Technique :Immunofluorescence

2 mai 2010

Technique : immunofluorescence


Exemple : anticorps marqué à la fluorescéine

Les colorants fluorescents en vert les plus connus sont des dérivés
de la fluorescéine comme le FITC (Fluoresceine Iso
Thio Cyanate).

Technique :Immunofluorescence  dans Dossiers Formule_FITC

Principe général de l’immunofluorescence
:

anticorpF dans Dossiers

  • 1-Si l’on veut détecter une substance
    X non soluble (donc fixée) dans la cellule, on l’utilise
    comme un antigène en l’injectant à un lapin. Celui
    réagit en fabriquant des anticorps (immunoglobulines) anti-X.
  • 2-Sur la préparation cellulaire,
    les anticorps anti-X se fixent spécifiquement sur X.
  • 3-On pourrait fixer une molécule
    de fluorescéine directement sur ces anticorps mais il est
    plus aisé d’utiliser des anticorps de chèvre anti-immunoglobulines
    de lapin soudés à une molécule de fluorescéine.
  • 4-Sur la préparation cellulaire,
    les anticorps de chèvre anti-immunoglobulines de lapin
    se fixent spécifiquement sur les anticorps de lapin anti-X.
  • 5-Observée en lumière ultraviolette,
    la fluorescéine fixée fluoresce en vert et permet
    de localiser la substance X.
  • Remarque : de nombreux tests sont nécessaires
    pour éliminer toute fixation non spécifique.

Un fluorochrome est caractérisé par deux spectres : son
spectre d’absorption (de la lumière incidente) et son spectre
d’émission de fluorescence.

spectreF

Comme on le voit, la fluorescéine
absorbe les radiations /bleues (max 490nm) et restitue une fluorescence
verte (max 520nm).

filtre-blocF

blocF4

Le microscope doit être
équipé d’un jeu de filtres correspondant aux caractéristiques
du fluorochrome :

  • 1-un filtre d’excitation permettant la sélection
    des radiation absorbées par le fluorochrome (autour de
    490nm),
  • 2-un miroir dichroïque réfléchissant
    les radiations absorbables vers l’échantillon et ne laissant
    passer par transmission que les radiations vertes et au dessus
    (>500nm),
  • 3-un filtre d’émission ne laissant
    passer par transmission que les radiations vertes et au dessus
    (>500nm).

Optique simplifiée
du microscope à fluorescence

  • 1-lampe à arc
  • 2-filtre d’excitation
  • 3-miroir dichroïque
  • 4-objectif
  • 5-préparation
  • 6-filtre d’émission
  • 7-oculaire

Voici en vue moins schématique les
résultats d’une expérience :

la substance choisie correspond à la tubuline des microtubules
dont on veut connaître la localisation au cours de la mitose.
L’anticorps primaire utilisé est un anticorps anti-tubuline.
L’anticorps secondaire est marqué par de la fluorescéine
(FITC). L’observation est réalisée sur des cellules PTK
en culture (culture obtenue à partir de cellules de rein de rat
kangourou : « Potorous tridactilus Kidney »).

microNB

microR

microF

Observation témoin
classique en lumière blanche.

Observation en utilisant
le jeu de filtres spécifique de la rhodamine.

Observation
en utilisant le jeu de fitres spécifique de la fluorescéine.

fluo-nb

imageN

-fluofluo

Résultat : seule une bonne adéquation
entre le type de jeu de filtres utilisé et le fluorochrome employé
permet des résultats probants : ici, le fuseau et les asters
sont mis en évidence.

Immunofluorescence & maladies auto-immunes

1 mai 2010

 

L’immunofluorescence en biologie regroupe les techniques d’immunomarquage qui permettent de mettre en évidence une ou plusieurs protéines (simple ou double marquage) par l’utilisation d’un fluorochrome porté par un anticorps.L’anticorps dirigé contre la protéine d’intérêt (ou l’antigène au sens large) est dit anticorps primaire. Lorsqu’il est directement couplé au fluorochrome, on parle d’immunofluorescence directe. Le plus souvent, l’anticorps primaire ne porte pas le fluorochrome. On utilise alors un deuxième anticorps dit secondaire, couplé au fluorochrome, et spécifique de l’isotype de l’anticorps primaire. (On parle alors d’immunofluorescence indirecte). Par exemple l’anticorps primaire peut être un anticorps de type IgG produit par la souris et dirigé contre une protéine du cytosquelette comme l’actine. L’anticorps secondaire pourra être un anticorps de lapin conjugué à la fluorescéine (marquage vert) ou à la rhodamine (marquage rouge ou rose) et dirigé contre les IgG de souris.L’immunofluorescence est utilisée sur les cellules en culture (on parlera alors d’immunocytochimie) ou sur des coupes de tissus (immunohistochimie).

 

 

mantisre.jpgmucleolaire.jpghnrnp.jpgmaan1.jpg

 

centromere.jpgnuclear20membra.jpgmitochondrail20m2.jpgchritidia2.jpg

actin.jpgfan20foie20de20souris.jpgnucleolar20speckled.jpgcyclin.jpg

 

 

 

aanpriphrique.jpgcentromere.jpgribosome.jpggolgi.jpg

actin.jpgaan2.jpgmmouchet.jpgaan1.jpg

pcna.jpgnucleolar2020speckled.jpgfine20speckled.jpggrain20fin20ssa.jpg

nuclear20matrix.jpgssb.jpgscl70.jpgnucleolar2020homogenous.jpg

nuclear20membrane20pore.jpgnucleolar20clumpy.jpg

nucleolar20homogenous.jpgscl70.jpg

Innovation pour soigner les maladies auto-immunes

29 avril 2010

Un brevet vient d etre deposé a l INAPI pour une substance capable de soigner les maladies auto-immunes. Ou  du moins une majorité .

Le produit agit   comme un IMMUNOMODULATEUR.

Il semble etre dépourvu d effets secondaire significatifs.

Il pourrait donc  remplacer  largement  les traitements  actuéls  utilisés contre les maladies auto-immunes.

Il n est pas corticoide- n est pas immunosuppresseur- n est pas un anti-TNF.

Peut etre utilisé a tous les ages, avec  une grande  assurance, dans les maladies  auto-immunes a  thérapeutique Longue et tres longue durée.
Il est demandé pour son enregistrement au Ministere de la santé:

un dosssier TOXICOLOGIQUE

une étude pharmacologique.

————————————————————————

Il est demandé a toute personne ou,association , organisme,univérsité ,faculté,ou laboratoire pharmaceutique  VOULANT   éfféctuer  ces études TOXICOLOGIQUES  et PHARMACEUTIQUES  de contacter l admin   ou cette  adresse mail:

assas_mustapha@yahoo.fr

Création pharmaceutique-Pour Soigner le Sida

29 avril 2010

Un produit  en forme  liquide a été breveté par un medecin chercheur indépendant.

Ce produit  est un anti-viral- IL EST CAPABLE DE VENIR A BOUT  D UNE MAJORITE  DE MALADIES VIRALES DONT LE SIDA, les OREILLONS, l HERPES..
Il a une action sur beaucoup de virus.Cependant pour l enregistrer au Ministére de la santé,il est demandé  tout un dossier.

-1-Dont le plus important est le dossier dit TOXICOLOGIQUE.Dont  le calcul de la DL50,  toxicité aigue , subaigue et chronique.
-2-Une étude  du protocole éxpérimental- ou tests sur les  animeaux est souhaitable.

Car elle permet  de vérifier l action du nouveau médicament. Et d établir l activité pharmacologique.

—————————————————————————————-

Toute personne, association , organisme ou laboratoire désirant éfféctuer l étude TOXICOLOGIQUE est priée de contacter  l admin ou cette adresse  mail:

Toute personne, association , organisme ou laboratoire désirant éfféctuer l étude  du PROTOCOLE EXPERIMENTALest priée de contacter  l admin ou cette adresse  mail:


assas_mustapha@yahoo.fr

Bonjour tout le monde !

28 avril 2010

Bienvenue sur http://assasmus.Unblog.fr, vous  etes dans le blog santé -

Notre but est de trouver un chemin ou une solution  pour les chercheurs  qui veulent innover dans le domaine de la santé.

Venez  et dites ce qui vous passe par  la tete. Meme  que cela parait  incensé  ou  non réalisable pour les débuts. Peut se réaliser  doucement ,lentement  .Le temps  a un pouvoir.Il décide de ce qui doit etre refait , ou ce qui  faisable ou ce qui sera abondonné.

POUR TOUTES informations ou PUBLICATIONS  -ENVOYEZ  SVP VOS ARTICLES A PUBLIER contactez  l admin,  ou  A cette adresse mail;   assas_mustapha@yahoo.fr

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

1...1920212223